Actualités

Vers une mobilité apaisée

 

Éditorial

Vers une mobilité apaisée

Les années 2000 ont consacré l’avènement de la notion de « mobilité », modifiant les termes du débat sur les déplacements...
Lire
 

Échanges

«Il faut parfois adopter des solutions contre-intuitives»

Jean-Louis Hélary, directeur du Certu*, décrit les tensions que rencontre l’offre de transports publics, auxquelles il faut répondre selon lui par des politiques de déplacement soucieuses des spécificités territoriales et ne contrevenant pas au « droit à la mobilité ».
Lire
 

Analyse

Une société mieux mobile?

Selon le sociologue Bruno Marzloff, fondateur du Groupe Chronos* et de La Cité des Services, défricher des pistes innovantes pour la mobilité revient à considérer la ville et ses usages avec un œil neuf. C’est aussi écrire un second chapitre de la ville intelligente, reposant sur une révolution des services par le numérique.
Lire
 

ZOOM

Ville mobile, ville branchée

L’agglomération niçoise s’est saisie des questions de mobilité de façon globale via un Plan de déplacement urbain de nouvelle génération qui fait une large place à des solutions technologiques récentes. Portrait d’une ville française qui joue la carte de l’innovation…
Lire
 

Échanges

Design d’atmosphère et lieux de mobilité

La question de l’ambiance des espaces de transport et de leur qualité est au cœur des problématiques d’attractivité des transports en commun. Depuis près de vingt ans, la RATP travaille ainsi sur le « design d’atmosphère »…
Lire
 

Revue de presse

Un appétit grandissant pour une alternative raisonnée à la voiture

En contexte de ralentissement économique mondial et de cherté des carburants, les regards se tournent vers les mobilités « augmentées » et l’alternative électrique.
Lire
 

Analyse

La mobilité face à la transition énergétique

La part de consommation des transports en pétrole a inexorablement augmenté depuis le premier choc pétrolier: de 45,2% en 1973 à 61,7% en 2009. L’accroissement de la mobilité s’est donc jusqu’ici traduit principalement en consommation d’énergie non renouvelable et en émissions de CO2. Une transition énergétique est-elle concevable dans le secteur des transports et le développement du véhicule électrique est-il capable d’engager une vraie rupture pour l’avènement d’une ville post-carbone? L’Agence internationale de l’énergie (IEA) s’efforce de modéliser cette conjecture.
Lire